Biographie courte

Catherine Elvira Chartier est présentement la soprano la plus sollicitée dans la grande région de Sherbrooke, appréciée pour sa grande musicalité et ses qualités d’interprète. Elle fut la Comtesse des Noces de Figaro, livret version Éric-Emmanuel Schmitt, en première nord-américaine, en 2006. Elle s’est illustrée dans la Cantate en trois lieux de Robert Ingari, en 2013, dans le Messie de Haendel, le Requiem de Brahms et autres œuvres sacrées. En 2016, elle a brillé dans le Te Deum de Dvoràk et le Magnificat de Rutter. Elle a aussi créé l’hymne pour la collation des grades de l’Université de Sherbrooke, écrit pour sa voix, par Robert Ingari et a participé à l’enregistrement de l’album Sacred Choruses/Chœurs sacrés, par Ingari. Elle collabore avec lui comme soliste et choriste dans le Chœur de chambre du Québec — dont elle est une des membres fondatrices —, qui s’est produit avec succès à Carnegie Hall, New York, en 2015.